Risotto au morbier fondant et noisettes croquantes

RISOTTO

Après les bulles d’isolement sensoriel, je vous propose un 2ème moyen de vous détendre en dégustant un risotto qui tient bien au corps (c’est important pour affronter l’hiver)! Après ça, vous ne pourrez pas dire que je ne prends pas soin de votre bien-être.

Il s’agit d’un de mes risottos préférés : à savoir, le risotto au morbier et ses noisettes croquantes, une petite merveille, aussi goûteux que simple à réaliser.

Le secret pour réussir un risotto : on ne le quitte pas des yeux durant sa cuisson!

Pour réaliser cette recette (pour 4 personnes) il vous faut :

  • 1 oignon
  • 250 g de riz arborio (ou mieux encore, de riz Carnaroli)
  • 20 cL de vin blanc sec (le choix de votre vin apportera du goût à votre plat, donc je vous conseille de choisir un blanc sec de qualité raisonnable)
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 50 g de parmesan (de la même façon, meilleur sera votre parmesan, meilleur sera votre risotto)
  • 150 g de morbier (il m’est déjà arrivé d’avoir la main un peu plus lourde!)
  • 1 grosse cuillère à soupe de crème fraiche épaisse (ou de mascarpone)
  • 60 g de noisettes
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive

Préparation (comptez environ 30min)

Dans un premier temps, préparez votre bouillon : pour cela, mettez à chauffer environ 75 mL d’eau. Quand l’eau est frémissante, ajoutez votre cube de bouillon de volaille, mélangez jusqu’à complètement dissolution du cube, puis réservez sur feu doux.

Ensuite, préparez vos noisettes. Faites-les revenir à sec dans une poêle bien chaude 3-4 minutes. Dès qu’elles commencent à se colorer, stoppez la cuisson (votre cuisine tout entière va se parfumer à la noisette!). Mixez grossièrement vos noisettes grillées.

Commencez ensuite la cuisson de votre riz, pour cela ciselez un oignon. Puis faites-le revenir dans une grande poêle sur feu doux avec un généreux filet d’huile d’olive. Faites cuire votre oignon sans coloration (il doit rester translucide) puis ajoutez votre riz et remuez pour le nacrer. Passez sur feu moyen.

Ajoutez le vin blanc puis remuez. Dès que votre riz a absorbé le vin, ajoutez votre 1ère louche de bouillon et remuez. Renouvelez cette opération du bouillon, louche après louche, autant de fois que nécessaire pour que votre riz cuise (il vous faut compter environ 18 min).

Lorsque votre riz est cuit (il doit rester légèrement croquant à l’intérieur, c’est la particularité du riz arborio), poivrez (généreusement) et ajoutez votre grosse cuillère de crème fraîche, votre morbier coupé en petits dés, l’équivalent d’une cuillère à soupe de noisettes hachées, et vos copeaux de parmesan, puis laissez les fondre en remuant (vous ne devriez pas avoir besoin de saler grâce au parmesan et au bouillon).

Quand les fromages ont fondu (comptez environ 2-3 min), répartissez votre risotto dans chaque assiette, parsemez chaque assiette de quelques copeaux de parmesan puis de noisettes hachées…

Servir et déguster aussitôt, c’est un délice!

Je profite de ce billet pour embrasser ma Caro (oui c’est pour elle que j’avais fait ce risotto, moi je me nourris exclusivement de tomates et de feuilles vertes c’est bien connu).

Santé Caro!

RISOTTO 2

1 Comment
  • Caro
    décembre 2, 2016

    Oh ma belle!!!! J’en garde un souvenir impérissable de ce risotto 🙂 Le meilleur que j’ai mangé! Je pense que c’est parce qu’on l’avait bien mérité avec Yannick… avec qui j’avais pelé les noisettes une par une!!! ^_^

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Visit Us On Facebook