Mon escapade parisienne, mes 3 bons plans

PHOTO ACCUEIL

Que diriez-vous d’une escapade parisienne ?

Durant le week-end de l’Ascension, en visite chez Brother n°1, j’ai eu l’occasion de découvrir un autre Paris, un Paris déserté par ses Parisiens, et un Paris sous un soleil de plomb!

Dans mon billet, je vous propose 3 pistes d’évasion bien différentes. 3 bons plans plutôt complémentaires qui pourraient vous donner quelques idées, et que je vous invite à explorer si vous en avez l’occasion tant je me suis régalée !

Une soirée à Grand Train

grand Train

Source

Arrivée le samedi soir, je voulais absolument découvrir Grand Train dont BellaCity avait parlé sur son blog (et j’en profite pour lui dire un Grand Merci !) (et vous encourage vivement à aller voir les photos qu’elle y a prises).

Pénétrer dans Grand Train, un dépôt de la SNCF désaffecté en plein 18ème, c’est comme s’introduire dans un monde imaginaire, un peu comme quand Pinocchio débarque à la fête foraine (pfff que de références culturelles je vous fais partager…). Vous êtes immédiatement happés par une ambiance zen, détendue, cool, et on ne peut qu’être surpris par ce que l’on découvre autour de soi !

Dans cet entrepôt désaffecté de 3000m² (quand même) s’entremêlent joyeusement bars, bistrots, transats, babyfoots, terrains de pétanque… Bon comme on est à Paris (là c’est la provinciale jalouse qui vous parle), on tombe aussi nez à nez avec un poulailler de 6 poules (mais des poules chics rassurez-vous !) et… le pâtissier cuisine sans gluten !

GT3

GT1

Une bonne odeur de barbecue, un fond sonore idéal, et vous vous engouffrez dans ce grand hangar et continuez à voyager en découvrant un musée éphémère où sont exposées 25 locomotives qui ont traversé les époques.

Il y a même un petit recoin charmant où sont entreposés toutes sortes d’objets anciens perdus, plus improbables les uns que les autres. Nous sommes d’ailleurs invités à retrouver leurs propriétaires (si le propriétaire de la magnifique machine à écrire Remington me lit ? son descendant ?).

GT2

En fait dans ce monde imaginaire éphémère, on flâne, on rêve, on traverse le temps, on boit une bonne pinte, on mange un bon burger et on pose ses fesses sur les rails (ouais je pense que les transats sont réservés aux vrais Parisiens).

hamburger

Avec Brother n°1 on a refait le monde, on n’était pas d’accord sur tout, c’est encore trop brouillon pour vous le faire partager, mais on va peaufiner le projet.

Bref une vie à la cool, un moment suspendu, on profite tout simplement…

Grand Train

26ter rue Ordener, 75018 Paris

Ouvert jusqu’au 16 octobre

Du mercredi au dimanche de 11h à 23h30

Un brunch au Strada Café

strada

Dimanche matin, sans grande surprise, nous avons décidé de bruncher (mais ne dites pas à Brother n°1 qu’il vire bobo, le sujet reste sensible !). Et là j’ai une bonne petite adresse dans le 5ème arrondissement à vous faire partager : Strada Café.

Un service adorable, des assiettes très copieuses, originales et des produits de qualité (les bruschettas au houmous, chorizo et poivrons marinés sont à tomber).

Pour 22€ par personne, vous ressortirez repus croyez-moi !

Strada Café

24 rue Monge, 75005 Paris

Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 18h30 et les samedi-dimanche de 10h à 18h30

Un après-midi à la découverte des jardins orientaux à l’Institut du Monde Arabe

IMA3

Comme nous nous trouvions à quelques rues de l’Institut du Monde Arabe, nous en avons profité pour découvrir la nouvelle expo sur les Jardins d’Orient « De l’Alhambra au Taj Mahal ».

Et c’est là que je passe la plume à Brother n°1 pour le laisser relater notre escapade orientale (soyez pas timides, vous le connaissez déjà, il vous avait préparé une sélection de lectures avant Noël)… Pour la visite guidée, suivez-le :

Il est rare d’être déçu par les expos de l’IMA (oui, quand on est Parisien, on dit IMA…). On en a pour son argent. Celle sur les jardins arabes ne déroge pas à la règle.

Tant est vaste le sujet, l’exposition nous propose plusieurs prismes successifs.

Tout d’abord, le cadre spatio-temporel est défini, et il est ambitieux : « de la Mauritanie aux confins de l’Inde, de quatre mille ans avant J.-C. à nos jours ».

Ensuite, pour pénétrer le sujet, des toiles orientalistes nous installent peu à peu en Orient, à travers des images pittoresques, tantôt vécues tantôt fantasmées. L’oasis arrive enfin, et avec elle le problème fondamental, l’acheminement de l’eau.

IMA

Ces quelques bases établies, le grandiose émerge tout naturellement, et les Jardins de Babylone, merveille (supposée…) du monde antique font leur entrée. Les pièces présentées sont remarquables et on aurait presque envie de se faire archéologue pour avoir la primeur de la découverte « ont-ils vraiment existé ? ». Bon, la localisation supposée desdits jardins, banlieue de Mossoul, douche toute velléité d’expédition à l’Indiana Jones en herbe.

L’importance de l’Islam est expliquée de manière très pédagogique, et l’on apprend qu’avec le temps, les textes du Coran ont organisé la géographie des jardins. Les quatre fleuves du paradis (dont l’un de vin, clin d’œil sœurette) structurent l’espace.

L’importance de satisfaire les cinq sens est parfaitement retranscrite de manière très concrète (huiles essentielles orientales, oiseaux empaillés, musiques arabes…), et pour un peu, on se prend à envier ces sultans pour qui leur jardin était le miroir de leur puissance.

Fin de l’expo et rendez-vous à l’extérieur. L’esplanade devant le bâtiment a été transformée en petit jardin. L’anamorphose centrale n’est pas la plus grande réussite de l’Institut, mais le rafraîchissement pris à l’ombre des oliviers restera un excellent souvenir.

En conclusion, le dépaysement est parfait, la visite guidée sympathique, mais un peu rapide peut-être.

IMA2

IMA1

Institut du Monde Arabe

1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

Cette expo est à découvrir jusqu’au 25 septembre

Du mardi au vendredi de 10h à 18h et le week-end de 10h à 19h

Voilà pour les quelques pistes que je voulais vous faire partager, à tous je vous souhaite une très belle semaine ensoleillée.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Visit Us On Facebook