Poudre Zao

poupées russes

Avant je ne mettais pas de blush, et franchement j’étais pas terrible. Puis un jour, j’ai découvert la poudre Zao, et mon visage s’est transformé!

Oui quand certains citent du Molière moi je m’inspire de Yoplait, j’ai choisi mon camp!

Cette intro riche en référence pour vous parler de ma nouvelle poudre Zao dont j’avais déjà fait mention ici.  Je la porte depuis une petite semaine et j’en suis particulièrement satisfaite.

Bon j’étais déjà convaincue par les poudres minérales. En effet, elles ont un excellent pouvoir couvrant, une tenue vraiment parfaite, et elles font des merveilles sur les peaux mixtes comme la mienne grâce à leur capacité à absorber le sébum. C’est donc en toute logique que je me suis tournée vers cette gamme naturelle…

20160117_154329

20160117_154434

En fait je voulais simplement ré-hausser mon teint blafard-hivernal avec une poudre que j’utiliserai l’hiver en blush sur les pommettes, et l’été plus généreusement sur l’ensemble de mon visage hâlé… bon on en est loin du hâle de l’été, du coup j’en suis restée aux pommettes… et après avoir questionné mes collègues toute la semaine sur le rendu « j’ai l’air comment? Vous me dites hein si je ressemble à une poupée russe » (ouais mes collègues sont plutôt hyper patientes en fait!), après avoir opéré quelques ajustements « euhhhh t’es plus hâlée du côté droit » (normale j’suis droitière), je vous déclare ici sans fard (hoho) et sans détour que cette poudre est canon!

La couleur est parfaite, à peine irisée, la poudre s’applique extrêmement facilement à l’aide d’un pinceau Kabuki (j’adore ce mot!). Le boitier, très sobre et élégant, est en bambou verni et se referme à l’aide de 2 petits aimants de chaque côté (comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus).

20160117_154155

Alors, il est vrai que j’aurai pu illustrer mon billet de ma nouvelle mine resplendissante, mais il s’avère que dans la nuit un gros bouton est venu s’incruster (genre bien gros et là pour bien longtemps) du coup il ne vous reste plus qu’à me croire sur parole!

Ha oui, avant que j’oublie! Un détail important cependant si vous souhaitiez essayer les poudres minérales, dans la mesure du possible évitez celles qui contiennent du bismuth oxychloride qui a un fort pouvoir irritant. Les poudres Bare Mineral en contiennent notamment, certains n’y sont pas sensibles, mais d’autres doivent être plus vigilants.

2 Comments
  • Caro
    janvier 30, 2016

    En voyant cette poudre ça me donne envie de me blusher 🙂 Et pour les poudres Bare Mineral, grâce à toi je sais désormais pour quelle raison je me suis retrouvée avec la myxomatose!!! Hummm… Enfin passons sur ce souvenir lapinesque 😉

    • Anna
      janvier 31, 2016

      Ouiiiii! J’ai pensé à toi justement en écrivant ça… tu es trop sensible on l’a toujours su!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Visit Us On Facebook