Le Grand Musée du Parfum

Que diriez-vous de visiter un Musée avec votre nez ? C’est le pari fait par Le Grand Musée du Parfum installé dans un très chic hôtel particulier, de la non moins très chic rue Saint Honoré à Paris. J’ai tenté cette étonnante expérience luxueuse et croyez-moi j’ai eu le nez creux! (<– promis c’est la première et la dernière!)

En pénétrant dans ce musée, j’ai tout de suite été happée par son ambiance feutrée. Le blanc est la teinte prédominante utilisée dans la décoration intérieure, comme s’il importait au visiteur de rester concentré sur son sens de l’odorat et de ne pas se laisser disperser par la vue de couleurs. En effet, il semblerait que nous sous-exploitions complètement notre sens olfactif (flûte alors).

La visite de ce musée se fait sur 3 étages, l’atmosphère y est absolument délicieuse. On avance à pas discrets dans ces différentes salles élégantes et épurées. Ici pas d’audio-guides, mais des vrais Monsieur-Madame prêts à répondre à toutes nos questions.

Le premier niveau du musée nous invite à découvrir la place du Parfum à travers les époques. Pour la petite anecdote (toujours facile à replacer en société), j’y ai appris que Bonaparte utilisait par mois 40L d’eau de Cologne et qu’il en buvait même quelques gouttes avant ses batailles. J’ai alors pensé que ce petit bonhomme devait cocoter grave… mais peut-être était-ce là sa stratégie? A méditer…

A l’étage supérieur la visite devient bien plus interactive, comprendre par là que vous devrez coller votre nez absolument partout. On y teste notamment ses capacités olfactives. J’ai découvert, à regret, qu’à l’instar de 57% de mes congénères, je n’étais pas en mesure de sentir l’odeur de stéroïde… soyez cependant rassurés, je n’ai rencontré aucune difficulté à retrouver les odeurs de cannabis ou de boudoir libertin.

Mon gros coup de cœur à cet étage va au Jardin des senteurs et à ses fleurs géantes dont on hume les corolles pour en deviner des parfums aussi étonnants que « bord de mer » ou « pâte à tartiner ».

Cette immersion olfactive nous apprend comment olfaction et émotion sont liées, je suis dorénavant tellement calée que je pourrais expliquer à Marcel de façon scientifique son histoire de madeleine.

Enfin, le dernier étage nous amène à découvrir le métier et l’environnement de travail des parfumeurs. Une guirlande super design propose de dévoiler au visiteur les 25 senteurs les plus utilisées en parfumerie.

En positionnant chaque boule aperçue ci-dessus sous votre nez, vous découvrirez l’une de ces fameuses senteurs, puis en la plaçant près de votre oreille vous aurez le nom de cette fragrance, son histoire, son utilisation, mais aussi vous apprendrez dans quel parfum célèbre la retrouver…

Pour cette immersion olfactive, il vous faudra débourser la somme de 14,50€ (tarif plein) (oui quand même). Même si toute la visite est très interactive, sachez que rien n’a ici été pensé pour les jeunes bambins. Le Grand Musée du Parfum est ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 19h (nocturne le vendredi jusqu’à 22h) et je vous le recommande.

Le Grand Musée du Parfum

73 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS

2 Comments
  • natpiment
    mars 14, 2017

    interessant comme visite , je ne connaissais pas ce musée …le boudoir libertin, ah bon ?

    • Anna
      mars 15, 2017

      Oui une visite surprenante! Le musée a ouvert depuis un peu plus d’un an, on pouvait voir qu’ils avaient encore comme projet de l’améliorer (je me demande s’ils ne vont pas ouvrir un étage supplémentaire même).
      « boudoir libertin » c’est typiquement le mélange improbable de trop de parfums très forts (difficile d’expliquer une odeur, ils s’y prennent mieux que moi!)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Visit Us On Facebook