Idée de resto pour ce week-end : L’assiette et le verre

20160807_223334

Juste avant ce beau et long week end, je vous file un bon resto (ouais le soleil me met en joie).

Direction Place de Chambre, où le resto « L’assiette et le verre » vous accueille tout en simplicité avec ses quelques tables en contrebas de la Cathédrale. La vue est féérique, la cuisine raffinée, et ce charmant petit restaurant est ouvert le dimanche soir (un cahier des charges parfaitement rempli).

Sur une ardoise, le menu est affiché : 4 entrées, 4 plats, 4 desserts au choix, renouvelés chaque mois. Tout en simplicité je vous dis.

20160807_202748

Le mois dernier j’avais testé les nouilles de riz au poulet sur lit de lait de coco au curry vert. Un plat aux saveurs Thaï, parfaitement relevé, que je ne m’attendais pas à découvrir dans ce restaurant aux allures de bistrot, et qui m’avait délicieusement surprise. En dessert, j’avais fait le choix d’une soupe de pêches exquise, servie très fraiche… et j’avais déjà été conquise.

J’ai donc renouvelé l’expérience dimanche dernier, parce que, si je dois vous faire des recommandations, je dois m’assurer de la qualité de mes sources… J’ai opté pour un diner « version équilibrée », et le menu choisi m’a, une nouvelle fois, enchanté.

En plat, j’ai commandé le Skrei en aïoli (alors non, je n’ai pas pris d’entrée, même si « l’œuf croquant, coulant, émulsion de chorizo » me faisait carrément de l’œil sur la table voisine… mais bon, l’envergure de mon popotin a ses raisons que la raison se doit de ne point systématiquement ignorer).

20160807_205643

La cuisson, et le choix-même du poisson, étaient vraiment parfaits (et je peux m’avérer extrêmement exigeante en matière de cuisson de poisson) (malgré cela je reste quelqu’un de très facile à vivre), les petits légumes en accompagnement justement assaisonnés et en quantité idéale. Concernant l’aïoli, pas de doute, nous sommes bien en Lorraine, mais c’est aussi grâce à cela, qu’au moment où je vous écris (4 jours plus tard), je n’ai plus le goût de l’ail en bouche. Bref un sans faute.

Pour le dessert, je me suis laissée tentée par les abricots poêlés, balsamique blanc, coriandre. Vous êtes déjà familiers avec l’association abricot-basilic (pour rappel), ici la coriandre était surprenante et je n’hésiterai pas à reprendre cette combinaison dans mes futures préparations (en disant que cette idée vient de moi, cela va de soi).

Mon seul bémol pour ce dessert serait son prix (8€), que je trouve peu justifié dans la mesure où les abricots n’ont pas encore disparus des étals…

20160807_215557

Une carte éclectique, parfaitement maitrisée, des produits de qualité, je ne peux que vous conseiller d’essayer ce petit restaurant.

Je dois cependant vous prévenir : le service est charmant mais il peut s’avérer très (très) lent… l’occasion est donc à réserver pour un jour où vous aurez le temps d’admirer le soleil se coucher sur la cathédrale, et celle-ci s’illuminer tout doucement (ouais le soleil me met en joie).

cathédrale Metz

photos de Marie

L’assiette et le verre : 29 Place de Chambre , 57000 Metz

 

 

 

 

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Visit Us On Facebook