3 jours à Séville

Ça fait plus de 3 mois que je suis rentrée de Séville, et donc plus de 3 mois que je me répète que je dois vous faire ce billet. Mais que voulez vous, depuis qu’il fait beau à Metz (comprendre depuis 1 mois…), je suis dans l’incapacité de me concentrer sur autre chose que l’apéro. Je profite donc de mon trajet en train quotidien dans un wagon surclimatisé pour me lancer dans le récit de ce beau voyage.
Bon, avant de commencer, je me dois d’être honnête : avant de prendre mon billet d’avion pour Séville, je situais la ville complètement en Italie (détail)… Fort heureusement, je ne suis pas farouche et dispose d’une très grande faculté d’adaptation, je me suis donc vite faite à l’idée de troquer les pizzas contre les tapas. Ce point de géo étant réglé, j’ai entrepris un petit circuit en Andalousie de 3 jours à Séville, 3 jours à Grenade, et une journée sur Cordoue.

Hormis le petit détail géographique concernant sa localisation, Séville a bien répondu à tout ce que j’imaginais : un ciel bleu turquoise, des orangers absolument partout, un air de flamenco qui résonne à chaque coin de rue, des Espagnols qui parlent trop fort, une cathédrale démesurée engloutie par la ville, des petites ruelles sinueuses, des tapas (haaaa les tapas!) et un plaisir de vivre contagieux.
Même si nous n’y sommes restés que 3 jours,  voici mes visites coup de cœur :

Le Centre Andalou d’Art Contemporain (CAAC)

Le ton est donné dès la façade avec l’œuvre « Alicia » de Cristina Lucas. Un musée décalé où l’art contemporain est mis en valeur dans un ancien monastère du 15ème siècle reconverti ensuite en manufacture de céramique. Ce musée réunit tout ce que j’aime, la chaleur des vieilles pierres et la surprise que peut susciter l’art moderne. Vous y retrouverez aussi bien des collections permanentes que des expos temporaires.

Le Centre Andalou d’Art Contemporain (CAAC) de Séville est situé sur l’île de la Cartuja.

Adresse : Avenida Américo Vespucio, 2, 41092 Sevilla
Horaires d’ouverture : De 11h à 21h du mardi au samedi et de 10h à  15h30 le dimanche. Et, de 11h à 15h30 les jours fériés. Fermé le lundi.
Prix d’entrée : 3,01€ plein tarif. Entrée gratuite le samedi toute la journée, et les soirs de la semaine à partir de 19h.

La cathédrale de Séville

Évidemment, difficile de visiter Séville sans s’arrêter dans sa somptueuse cathédrale. J’avais opté pour la visite guidée des balcons de celle-ci. Ce qui prouve bien que je n’ai aucun don de prémonition, car c’est le seul jour des vacances durant lequel il a plu. Cependant, même dans ces conditions relativement humides, on s’est félicité d’avoir choisi cette visite, car nous avons ainsi pu accéder au plus haut niveau de la cathédrale qui nous a dévoilé tous ses secrets vus d’en haut ; et surtout, comme nous avions choisi la visite de 16h30, nous avons eu la possibilité de bénéficier d’un coupe-file pour le lendemain pour nous rendre à la Giralda. Nous en avons profité à 11h, qui s’est avéré un créneau absolument parfait, car déjà dans la descente il y avait une queue indécente (conseil : ne faites pas la queue pour ça, il y a bien d’autres spots dans la ville plus intéressants auxquels vous accédez sans faire la queue).

Catedral de Santa María de la Sede de Sevilla

Adresse : Avenida de la Constitución, s/n.
 41001 Sevilla

Horaires d’ouverture : Lundi de 11h à 15h30 et du mardi au samedi jusqu’à 17h. Le Dimanche de 14h30 à 18h. Durant les mois de juillet et août : du lundi au samedi de 10h30 à 18h et le dimanche de 14h à 19h.

Prix : pour la visite guidée de terrasses supérieures : 15€ / pour l’accès simple à la cathédrale : 9€

L’Alcazar

L’Alcazar (et non pas Alcatraz comme je n’ai cessé de le dire pendant toutes les vacances, que voulez-vous, je suis d’une drolitude absolue) est le palais royal de Séville dont la construction a commencé en 913 et qui n’a cessé d’être agrandi depuis, chacun souhaitant le rénover à son goût si j’ai bien compris. Il s’agit du plus ancien palais encore en usage d’Europe. En effet, lorsque le roi Felipe V est en visite à Séville, ce palais qui appartient au patrimoine mondial de l’UNESCO est encore sa résidence, et, devant tant de beauté, de confort, et de douceur de vivre, on comprend bien vite son choix. De plus, le complexe palatial dispose de beaux et vastes jardins : du style maure à celui de la Renaissance, avec de nombreux bassins, des arbres exotiques, des chemins ombragés, des pavillons, et même un paon qui fait la roue… Sublime, vous ne pouvez pas passer à côté.

Real Alcazar de Sevilla

Adresse : Patio de Banderas, s/n. 41004 – Sevilla

Horaires d’ouverture : d’octobre à mars : du lundi au dimanche de 9h30 à 17h / d’avril à septembre : du lundi au dimanche de 9h30 à 19h.

Prix : 11,50 €

La Plaza de Espana

Alors autant sur les photos je m’attendais à un endroit super kitch avec ses gondoles, autant découvrir cette place en vrai m’a finalement plu et étonnée. Inaugurée en 1928, de forme semi-ovale, elle nous surprend surtout par ses dimensions gigantesques et nous donne un peu l’impression d’évoluer dans un décor de cinéma. Sans oublier ses jardins, qui offrent un des rares coins de verdure de la ville. A voir…

 

Le quartier de Triana

Je vous encourage à ne pas manquer le quartier de Triana et son marché couvert dans lequel nous nous sommes pris une paella à tomber ! Triana est un adorable petit quartier typique dans lequel il fait bon de promener. Ne passez pas, le soir, à côté d’un spectacle de flamenco (les bars le proposant sont nombreux dans le quartier). Je n’aurais jamais cru être à ce point émue par ce spectacle d’une poésie folle. La femme y joue un rôle central avec un caractère et une grâce sans pareil. J’ai regretté de ne pas en comprendre la narration et les règles, mais j’ai adoré me laisser porter dans cette toute petite salle très intime. Un très beau moment que je vous conseille de ne pas rater !

Enfin, perdez-vous dans la ville, arpentez ses petites ruelles, regardez toutes ces vitrines qui arborent toutes les robes de flamenco colorées et, évidemment, profitez des bars à tapas !

En parlant tapas, voici les 2 pépites sur je peux vous conseiller :

Sacamuelas : restaurant andalou typique, accueil chaleureux, chaque mets est divin, les prix dérisoires… Une très très belle adresse, le genre qu’on voudrait avoir en bas de chez soi !

Adresse : Calle Julio Cesar, 10, 41001 Séville

Téléphone : +34 691 78 79 62

Abades : le restaurant de mon anniversaire 😊 il s’agit d’un restaurant gastronomique qui nous présente la gastronomie andalouse sous un autre angle. Une salle complètement vitrée nous donne l’impression de flotter sur l’eau et nous offre une vue majestueuse sur la ville. Un moment magique, un très beau souvenir.

Adresse : Calle Betis 69, 41010 Séville

Téléphone : +34 954 28 64 59

En tips, que pourrais-je vous dire ?


Il y a un bus : la navette EA (especial aeropuerto), qui relie l’aéroport à la ville. Son prix est de 4€ par personne et par trajet. Attention ne prenez pas l’aller-retour à moins de vouloir faire ces 2 trajets dans la même journée.

Comme d’habitude j’avais fait le choix d’un appart sur Airbnb, et comme d’habitude je n’ai pas été déçue. J’adore l’impression d’avoir mon chez-moi dans une ville étrangère qui m’est complémentaire inconnue. En outre, niveau budget je suis toujours gagnante par rapport à un hôtel.

Pensez à réserver vos billets coupe-file en ligne pour la visite de l’Alcazar. Vous vous féliciterez quand vous verrez la longueur de la queue que font les gens pour acheter le leur ! Le lien officiel se trouve ici.

Et comme je vous le disais plus haut, vous pouvez réserver la visite guidée des balcons de la cathédrale. Le lien pour l’achat de vos billets, ce fait ici.

Enfin, vous vous rendrez compte que les horaires sont décalés en Andalousie, les Espagnols mangent tard, et les magasins du centre ville restent ouverts très tard… Une vie à la cool.

Bon c’est fini pour aujourd’hui, je retourne à l’apéro, la suite avec Grenade très vite (Grenade… Quel bijou !)

 




 

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *