Rituals : un univers impitoyable

La semaine dernière, lors de mon escapade parisienne chez Brother n°1, ma petite belle-sœur m’a fait découvrir un gel – mousse – crème – lait douche absolument divin! Le genre de produit indispensable que je me dois de vous faire partager sans attendre. Du coup je pourrais commencer ce billet en vous en disant plus sur cet article, en vous décrivant à quel point il est marvelous de texture et d’odeur, mais non. Car pénétrer dans l’univers Rituals sans être un minimum prévenu peut s’avérer risqué…

J’ai moi-même vécu cette grande expérience samedi dernier. Direction Châtelet en compagnie de Claire, qui prévenante, m’a mise en garde dès le début « sitôt passée la porte ils vont te filer un thé pas super bon  » (ma belle sœur est polie). Malgré cet avertissement, je n’ai pas le temps de dire « non » (voire « non merci ») que je me retrouve bien emmerdée avec mon petit jus d’herbes brûlant – erreur de débutante, je ne suis qu’une mortelle -. Claire quant à elle, en grande habituée des lieux, a su décliner poliment et efficacement. Bon ba là vous ne savez que faire, il est trop chaud pour être bu, et vous êtes trop bien élevée pour le laisser au milieu de tous les flacons de crème, gommage et lait que pourtant vous avez envie de tous ouvrir pour tous les renifler!

Et c’est là que j’interviens avec ma deuxième mise en garde : chez Rituals on ne décapuchonne pas les produits pour les porter à son nez (re débutante ignorante), nous ne sommes pas chez Sephora, on ne peut pas mettre son doigt dans tous ceux qui sont exposés (qui fait ça?) (<– moi jamais). Dans la boutique Rituals, les articles sont présentés rangés par gammes olfactives, et chaque gamme est identifiée par une couleur. Pour découvrir la senteur des différents produits (lait de douche, gommage corps, bain moussant…) il vous faut dérober un éventail, présent pour chaque gamme, le déplier, et en saisir chaque note parfumée. Cette action, nécessitant l’usage de ses mains nues, j’ai saisi mon courage et mon gobelet, et en ai siphonné son contenu brûlant. Se débarrasser dudit gobelet est chose plus aisée. Pour ce faire, il suffit de le tendre négligemment à l’une des 30 vendeuses présentes dans les 20m² de boutique.

A partir de cet instant, ne criez pas victoire trop vite. Chez Rituals on n’aime pas vous savoir les mains vides (à coup sûr ils sentaient que j’étais du style à mettre mes doigts dans tous les flacons), alors que je venais de faire le choix de la senteur de mon fameux gel douche moussant sensation (c’est son vrai nom), une vendeuse, survenant à l’improviste, m’a mis dans les mains ce qu’elle appela : un panier. Quand moi j’appelle ça : un plateau. Alors même si j’ai une petite tendance à l’exagération, lorsque l’objet est plat et d’un diamètre de 40cm, je pense que l’appellation de plateau n’est pas usurpée. A ce moment-là, une seconde vague de panique m’envahit, car j’étais en pleine hésitation sur le choix du parfum de mon bain moussant. J’ai alors cherché du regard un visage ami (je ne suis alors pas libre de tous mes mouvements tant le plateau sur lequel repose mon petit gel douche moussant sensation est large) et je retrouve  Claire… un thé à la main, une expression de défaite dans le regard, et j’en déduis qu’elle n’a pas réussi à dire non à la deuxième tournée. Je saisis alors le premier bain moussant à ma portée (ils sentent tous divinement bon de toute façon) et choisis ce moment précis pour passer en caisse. Il n’y a pas foule, toutes ces épreuves en ont fait reculer plus d’un, mais moi non (tête haute, regard fier / ou le petit bras musclé de whatapp / je vous laisse ponctuer la phrase comme vous le souhaitez).

Toute cette longue narration ne doit cependant pas vous dissuader d’essayer ces merveilles de produits. La crème de douche est fabuleuse. Elle se présente sous la forme d’un aérosol. On exerce une pression sur la tête de celui-ci qui vous délivre l’équivalent d’une noix de gel. Le produit, au contact de l’eau (par une réaction chimique qui m’est complètement étrangère), va alors se transformer en une mousse délicieusement aérienne et très crémeuse, qui va ensuite fondre au moment où vous l’appliquez, pour finir en lait. Le plus divin dans l’histoire c’est incontestablement son odeur, j’ai choisi le Ritual of Ayurveda Foaming Shower Gel pour le gel douche moussant, et j’ai saisi à la volée le Ritual of Dao Bath Foam pour le bain moussant.

Fort heureusement, si vous n’avez pas mon courage, il est tout à fait possible de passer commande de ces merveilles de produits sur leur site internet ici. Je n’ai pas encore tenté, je ne suis donc pas en mesure de vous relater les épreuves qui vous y attendent peut-être…

3 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Visit Us On Facebook