L’Été  à Metz, quand la curiosité n’est pas un vilain défaut…

présentation 2

Peut-être vous souvenez-vous, au mois d’avril je suis partie rendre visite à mon brother à Melbourne. Je me suis donc retrouvée au début de l’été avec un capital congé bien entamé. Et je ne vais pas vous mentir, la perspective de passer l’été à Metz, loin de tout ce qui peut ressembler de près ou de (très) éloigné à la mer, l’océan ou même la montagne, me faisait carrément flipper. Et ce, malgré les promesses de Marie qui ne cessait de me répéter que l’Été à Metz c’est génial… mouais, mon scepticisme avait véritablement atteint son paroxysme fin juin en ne voyant pas du tout le soleil se pointer…

… Mais c’est qu’en Lorraine (enfin Grand-Est soyons précis et snobs) il faut être patient !

Après tout un mois de juillet passé à découvrir les différentes manifestations organisées par la ville pour qu’on ne vire pas dingo, l’heure est au bilan, dans le but tout simple de peut-être vous faire découvrir, ce à côté de quoi, il serait dommage de passer (je partage toujours les bons plans vous savez bien, d’autant plus quand ceux-ci sont gratuits et encore valables 2 mois !).

C’est bien simple, chaque week-end j’ai été agréablement surprise.

Hop hop hop

Que ce soit lors du festival Hop hop hop  qui, à l’occasion de sa 7ème édition, nous proposait cette année encore, diverses performances scéniques de qualité à ciel ouvert (avec une mention spéciale pour la performance engagée des JungleFive). Ce festival a accueilli plus de 50 000 personnes, ce qui devrait vous rassurer sur sa qualité, si vous aviez décidé de remettre en question mon humble parole (même si je sais que vous ne feriez jamais cela) (Y’a intérêt).

qlnt2

J’ai découvert cette année l’association Boumchaka qui, en collaboration avec la ville de Metz, organise le festival Quand la nuit tombe. Pour cette 2ème édition, l’idée restait la même, organiser des concerts gratuits à Metz dans les lieux non conventionnels. Il y a une dizaine de jours, un simple email m’avait permis d’obtenir ma place pour un concert mystère (et de ce simple concept je suis fan). Je ne me suis vue dévoilés le lieu et le nom de l’artiste qui se produisait, que quelques heures avant l’évènement.

Jon

Jon Malkin

L’artiste : Jon Malkin / Le lieu : un salon de coiffure. Je me suis sentie privilégiée d’assister à ce moment suspendu… une voix envoutante, des textes purs, de la douceur et de l’humour, bref vous l’aurez compris un vrai beau moment. Nous sommes tous ressortis guillerets, apaisés, avec une furieuse envie de boire un bon vin (certaines associations d’idées de sont pas universelles je le conçois).

les siestes SONORES 2

Enfin, samedi dernier, c’était l’association Lée, soutenue par la ville de Metz, qui organisait pour sa 1ère édition les Siestes Sonores dont le principe était de proposer un moment de détente et de découverte musicale dans un lieu patrimonial hors norme. Tout le week-end, des musiciens se sont relayés Porte des Allemands pour nous envelopper dans une ambiance détendue et chaleureuse.

Eté les siestes sonores Metz

Bref, le but de ma narration n’est point de vous relater mes faits et gestes de fin de semaine (je me serais contentée de photos la bouche en cul de poule sur FB pour cela), mais bien pour vous faire découvrir, si vous ne connaissez pas déjà, l’agenda extra que nous propose la ville de Metz tout l’Été (et de ce fait, donner raison à Marie).

Là je vous ai parlé des concerts, mais il y a aussi des spectacles, des expos, des animations pour les enfants ou même des apéros organisés par Zikamine la Web Radio (j’ai testé aussi).

Pour retrouver l’intégralité de ces activités, c’est ici sur l’agenda de la ville de Metz. Toutes ces prestations de qualité sont gratuites… Quand la curiosité n’est pas un vilain défaut j’vous dis!

 

 

Partager sur :

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *