Lee Ufan au Centre Pompidou

J’avais bien envie de vous parler de l’expo de Lee Ufan… non pas que je sois tombée en pâmoison devant la beauté de ses œuvres, je dirais plutôt que sa façon de penser l’Art, et plus précisément de nous amener à penser son Art, m’a vraiment interpelée. Je vais tenter de m’expliquer avant de vous perdre dès la 3ème ligne de ce billet !

Bon déjà un petit contexte à mon histoire pourrait vous être utile. J’ai découvert l’expo de Lee Ufan au Centre Pompidou Metz. Cet artiste coréen de 83 ans a été invité à nous présenter une partie de son travail à travers 37 pièces réalisées au cours de sa carrière. Lire plus…

Exposition Jardin infini – de Giverny à l’Amazonie

Une expo et deux ambiances à découvrir actuellement au Centre Pompidou Metz.

Intitulée Jardin infini – De Giverny à l’Amazonie, ce sont près de 300 œuvres modernes et essentiellement contemporaines qui sont mises en place pour cette exposition.

Et ça donne quoi me demanderez-vous ? Et bien de magnifiques points de vue de différents artistes, parfois surprenants ou touchants, d’autres fois dérangeants, autour de ce thème du jardin.

Alors j’aurais adoré être en mesure de jouer les critiques d’Art, mais bon je dois encore travailler un peu (beaucoup) avant cela, du coup je vais me contenter d’essayer de vous donner envie de partir à la découverte de ces beaux jardins!

Lire plus…

Under the Water au Centre Pompidou

Pompidou

On reste sur le thème « Art Moderne » qu’Amy a lancé vendredi, et je vous amène au Centre Pompidou à Metz. Dans le cadre de l’exposition Sublime, les tremblements du monde, l’artiste japonais Tadashi Kawamata s’est fait une petite place. Et quand je dis « petite », croyez moi, c’est une belle antiphrase!

Si toute l’exposition vaut très largement le coup d’être vue, laissez-moi plus particulièrement vous parler de l’œuvre Under the water qui m’a littéralement fascinée.

Lire plus…

Andyyyyyyy

andy wharrol

Et c’est un grand OUI que je dis à l’expo Wharhol Underground actuellement au Centre Pompidou à Metz!

J’ai vu cette expo deux fois. Je ne sais pas vous, mais moi j’apprécie de voir la même expo plusieurs fois… c’est un peu comme écouter un nouvel album : la première fois que je pénètre dans un musée, je m’acclimate aux lieux et à l’ambiance véhiculée… je découvre tout, il y a une part de suspens. Alors qu’à partir de la deuxième visite je vais être plus attentive aux détails, car je connais déjà le rythme (merci de ne faire aucune remarque sur le fait que je pourrais avoir le cerveau lent!).

Lire plus…